Umuɣ n timdinin n Merruk

Si Wikipedia, tasanayt tilellit.
Jump to navigation Jump to search

I umuɣ s amizwer n amḍan n imezdaɣen af timdinin timeqqṛanin n Merruk, ẓeṛ umuɣ n timdinin timeqqṛanin n Merruk.

A[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Azemmour (médina)
Azrou (collège)

B[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Boujdour (l'entrée)
Boulemane Dadès

C[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Casablanca (vue satellite)

D[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

E[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

El Jadida (forteresse de Mazagan)
Essaouira (remparts de la médina)

F[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Fès (centre-ville)

G[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

H[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Harhoura (une de ses plages)

I[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Inezgane (gare routière)

J[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Jebha

K[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

L[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

M[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

N[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

O[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Oujda (quartier moderne)

R[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Rabat (vue satellite ; Rabat étant à gauche de l'oued Bouregreg et Salé à droite)

S[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Salé (vue depuis Rabat)

T[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Tarfaya (vue depuis la mer)
Tétouan (palais royal)

Y[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Z[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Zagora (l'entrée)


Annexes[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

Deg isenfaren nniḍen n Wikimedia :

Izdayen[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

  • Laboratoire de recherche SEDET (CNRS/université Denis Diderot Paris VII). "Résultats scientifiques sur l'urbanisation de cinq pays de la zone MENA, dont le Maroc". e-geopolis.eu.
  • "Programme Villes sans bidonvilles". www.mhu.gov.ma.
  • [PDF] "Distance entre les principales villes" (PDF). www.radarsmaroc.com.
  • "Carte de l'évolution des populations urbaine et rurale depuis l'indépendance". et "graphiques sur la distribution du poids démographique des villes selon leur importance". www.rdh50.ma.

Notes et références[ẓreg | ẓreg aɣbalu]

  1. Aïn Attig, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale sans centre urbain (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  2. Aïn Dorij est le centre urbain de la commune rurale de Lamjaara (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  3. municipalité depuis 2008, était auparavant le centre urbain de la commune rurale d'Aït Youssef ou Ali, qui existe toujours (cf. le ([[#CITEREF|]]), l'([[#CITEREF|]]) et le ([[#CITEREF|]])).
  4. Amalu Iɣriben est le centre urbain de la commune rurale de Moha ou Hammou Zayani (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  5. Amizmiz, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain du même nom dont la population était de 10,783 imezdaɣ en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  6. Awlluẓ, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain du même nom dont la population était de 5,756 imezdaɣ en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  7. Ben Taïeb, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain du même nom dont la population était de 10,446 imezdaɣ en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  8. Bouhdila est le centre urbain de la commune rurale de Zegzel (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  9. Buskura, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant deux centres urbains : l'un également appelé Bouskoura et l'autre nommé Lamkanssa, dont les populations respectives étaient de 13,453 et 33,940 imezdaɣ en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  10. La ville intramuros de Tigemmi Tamellalt correspond à la préfecture de Casablanca, composée de la municipalité de Casablanca (divisée en arrondissements) et de la municipalité de Amecwar n Tgemmi Tamellalt (où siège un palais royal), dont les populations respectives étaient de 2,946,440 et de 3,365 imezdaɣ en ([[#CITEREF|]]).
  11. Driwec, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain du même nom dont la population était de 10,381 imezdaɣ ; en 2009, elle a été détachée de la province de Nador, devenant le chef-lieu de la nouvelle province de Driouch (cf. le ([[#CITEREF|]]), l'([[#CITEREF|]]) et le ([[#CITEREF|]])).
  12. El Mansouria, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale sans centre urbain (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  13. La ville intramuros de Fès est composée de la municipalité de Fès (divisée en arrondissements) et de la municipalité de Méchouar Fès Jdid (où siège un palais royal), dont les populations respectives étaient de 920,737 et 26,078 imezdaɣ en ([[#CITEREF|]]).
  14. Igzenayen, municipalité depuis 2008, était auparavant le centre urbain de la commune rurale de Boukhalef, qui a été supprimée (cf. le ([[#CITEREF|]]) et le ([[#CITEREF|]])).
  15. Lḥad n Wasif n Yifran est le centre urbain de la commune rurale d'Oued Ifrane (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  16. Haj Kaddour est le centre urbain de la commune rurale de Sidi Slimane Moul Al Kifane (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  17. Ihddaden est le centre urbain de la commune rurale de Ihaddadene (voir le ([[#CITEREF|]])).
  18. Jaâdar est le centre urbain de la commune rurale de Bni Bouifrour (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  19. Jebha est le centre urbain de la commune rurale de M'Tioua (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  20. Karia (province d'El Jadida) est le centre urbain de la commune rurale de Bouhmane (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  21. Karia (province de Tétouan) est le centre urbain de la commune rurale de Jbel Lahbib (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  22. Kariat Arekmane est le centre urbain de la commune rurale d'Arekmane (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  23. Kassita est le centre urbain de la commune rurale de Tṣaft (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  24. Kattara est le centre urbain de la commune rurale de M'Nabha (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  25. Kehf Nsour est le centre urbainde la commune rurale de Sidi Lamin (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  26. Kruna est le centre urbain de la commune rurale de Temsaman (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  27. Khémis Sahel est le centre urbain de la commune rurale de Sahel (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  28. Laakarta est le centre urbain de la commune rurale d'Ayir (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  29. Tel que l'État marocain conçoit son territoire et son découpage administratif, Lagouira est une municipalité du Royaume ; dans les faits, il s’agit d'un « village fantôme […] sous souveraineté mauritanienne » dont la population officiellement dénombrée vit à Dakhla, une ville située à 600 km au nord, également dans le Sahara occidental ; généralement, le recensement d'habitants s'effectue dans la commune où ils résident (cf. l'([[#CITEREF|]])).
  30. Lahraouyine, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain du même nom dont la population était de 47,261 imezdaɣ en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  31. Lqliaa, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain du même nom dont la population était de 38,220 imezdaɣ en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  32. La ville intramuros de Marrakech est composée de la municipalité de Marrakech (divisée en arrondissements) et de la municipalité de Méchouar Kasba (où siège un palais royal), dont les populations respectives étaient de 801,043 et 22,111 imezdaɣ en ([[#CITEREF|]]).
  33. La ville intramuros de Meknès est composée de la municipalité de Meknès et de la municipalité d'Al Machouar Stinia (où siège un palais royal), dont les populations respectives étaient de 469,169 et 5,387 imezdaɣ en ([[#CITEREF|]]).
  34. Moulay Abdallah est l'un des trois centres urbains de la commune rurale de Moulay Abdallah, les deux autres étant Oulad Ghadbane et Sidi Bouzid (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  35. Wad Lḥyamar est le centre urbain de la commune rurale de Tiouli. (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  36. Wlad Ɣadban est l'un des trois centres urbains de la commune rurale de Moulay Abdallah, les deux autres étant Moulay Abdallah et Sidi Bouzid (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  37. Wlad Ḥriz Ssaḥel est le centre urbain de la commune rurale n Wlad Ḥriz Ssaḥel. (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  38. La ville intramuros de Rbaṭ correspond à la préfecture n Rbaṭ, composée de la municipalité de Rabat (divisée en arrondissements) et de la municipalité de Twarga (où siège un palais royal), dont les populations respectives étaient de 621,480 et de 6,452 imezdaɣ en ([[#CITEREF|]]).
  39. Ras Lɛin (Merruk) est le centre urbain de la commune rurale de Ras El Aïn Chaouïa (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  40. Ssebt Lmɛarif est le centre urbain de la commune rurale de Kridi (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  41. Seřwan, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain du même nom dont la population était de 9,211 imezdaɣ (2004) en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  42. Sid Zwin est le centre urbain de la commune rurale n Sid Zwin (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  43. Sidi Addi est le centre urbain de la commune rurale de Sidi El Makhfi (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  44. Sidi Ahmed est le centre urbain de la commune rurale d'El Gantour (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  45. Sidi Ɛli Ben Ḥamduc est le centre urbain de la commune rurale n Sidi Ɛli Ben Ḥamduc (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  46. Sidi Bou Othmane, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain du même nom dont la population était de 9,884 imezdaɣ (2004) en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  47. Sidi Bu Ɛetman, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain du même nom dont la population était de 5,066 imezdaɣ (2004) en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  48. Sidi Buqnadel, municipalité depuis 2008, était auparavant une commune rurale comportant un centre urbain, Bouknadel, dont la population était de 9,314 imezdaɣ (2004) en 2004 (cf. le ([[#CITEREF|]]) et l'([[#CITEREF|]])).
  49. Sidi Buzid est l'un des trois centres urbains de la commune rurale de Moulay Abdallah, les deux autres étant Moulay Abdallah et Oulad Ghadbane (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  50. Askuren est le centre urbain de la commune rurale de Askuren Ahl El Oust (cf. le ([[#CITEREF|]])).
  51. Tabunt est le centre urbain de la commune rurale de Tarmigt (cf. le (recensement de 2004)).
  52. Tafrisset est le centre urbain de la commune rurale de Tafersit (cf. le (recensement de 2004)).
  53. Tamasint est le centre urbain de la commune rurale d'Imrabten (cf. le (recensement de 2004)).
  54. Tameṣluḥt est le centre urbain de la commune rurale de Tameṣluḥt (cf. le (recensement de 2004)).
  55. Tiddas est le centre urbain de la commune rurale de Tiddas (cf. le (recensement de 2004)).
  56. Tiɣza est le centre urbain de la commune rurale d'El Hammam (cf. le (recensement de 2004)).
  57. Tanimat est le centre urbain de la commune rurale de Bouarg (cf. le (recensement de 2004)).
  58. Zaouïat Bougrine est le centre urbain de la commune rurale d'Aïn Timguenaï (voir le (recensement de 2004)).