Amseqdac:Samyber/Charles Darwin

Si Wikipedia, tasanayt tilellit.
Jump to navigation Jump to search
Charles Darwin
Life
Occupation
Charles Darwin
Biographie
Naissance
Décès

Catégorie:Page utilisant P570 (à 73 ans)
Down House

Catégorie:Page utilisant P20
Sépulture

Abbaye de Westminster

Catégorie:Page utilisant P119
Nom dans la langue maternelle

Charles Robert Darwin

Catégorie:Page utilisant P1559
Nom de naissance

Charles Robert Darwin

Catégorie:Page utilisant P1477
Abréviation en botanique
Nationalité

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande

Catégorie:Page utilisant P27
Formation

Christ's College
Shrewsbury School
University of Edinburgh Medical School
Université d'Édimbourg

Catégorie:Page utilisant P69
Activités

Naturaliste, géologue, explorateur, écrivain voyageur, éthologue, entomologiste

Catégorie:Page utilisant P106
Père
Mère

Susannah Darwin (en)

Catégorie:Page utilisant P25
Fratrie

Erasmus Alvey Darwin (en)

Catégorie:Page utilisant P3373
Conjoint
Enfants

Anne Darwin (en)
Francis Darwin
William Erasmus Darwin (en)
Henrietta Darwin (en)
George Darwin
Leonard Darwin
Horace Darwin
Charles Waring Darwin (en)

Catégorie:Page utilisant P40
Parentèle

Ursula Mommens (en) (arrière-petite-fille)
Erasmus Darwin (grand-père paternel)
Josiah Wedgwood (grand-père maternel)
Josiah Wedgwood II (oncle et beau-père)
Emma Darwin (épouse et cousine germaine)
Bernard Darwin (en) (petit-fils)
Robin Darwin (en) (arrière-petit-fils)

Catégorie:Page utilisant P1038
Autres informations
A travaillé pour

Royal Geographical Society

Catégorie:Page utilisant P108
Domaines
Religions

Anglicanisme, agnosticisme

Catégorie:Page utilisant P140
Membre de

Royal Geographical Society
Académie des Lyncéens
Académie royale néerlandaise des arts et des sciences
Zoological Society of London
Académie des sciences de Russie
Académie des sciences
Académie royale des sciences de Prusse
Académie américaine des arts et des sciences
Académie hongroise des sciences
Leopoldina
Société silésienne pour la culture patriotique (d)
Académie royale des sciences de Suède
Société américaine de philosophie
Royal Society ()

Catégorie:Page utilisant P463
Influencé par

Thomas Malthus, John Herschel, Herbert Spencer, Georges-Louis Leclerc de Buffon, David Hume, Johann Wolfgang von Goethe, Alexander von Humboldt, Charles Lyell

Catégorie:Page utilisant P737
Distinctions
Liste détaillée
Ordre du mérite pour les sciences et arts (d)

Médaille royale ()
Médaille Wollaston ()
Médaille Copley ()
Ordre Pour le Mérite ()

Catégorie:Page utilisant P166
Œuvres réputées

De l'origine des espèces, Le Voyage du Beagle, La Filiation de l'homme et la sélection liée au sexe, L'Expression des émotions chez l'homme et les animaux, Insectivorous Plants (d)

Catégorie:Page utilisant P800

Charles Darwin, amassan n ugama aglizi yettwassnen s tiẓri-s ɣef temhazt, ilul di Shopshire ass n 12 deg Furar1809, yemmut di Dawne ass n 19 n Yebrir 1882. Imahilen-is ɣef temhazt[1] n telmas[2] timuddirin ḍḥan-d d wid yessegrawlen tasnudert segmi d-yessufeɣ adlis-is Iẓuran n telmas deg useggas n 1859. Yuɣ lḥal akken yella icaε yisem-is gar imassanen s inadiyen i iga, yessker yiwet n turda i d-yeqqaren belli tilmas akk timuddirn yellan zemrent ad ilint seg yiwen neɣ si kra kan n ijaddiyen ucriken i d-uɣent aẓar armi nehzent ɣef teɣzi n wakud, s twisi n wayen iwumi qqaren afran agaman.

Di tilawt, mačči d netta i yennan d amezwaru belli amdan yeqqers-d seg uḥallum (ibki, iddew) acku yezwar-it ɣer waya Lamarck s xemsin iseggasen, ulamma tazrewt-is netta ɣer tikti-nni daɣ i tettawi yerna tessegza lumuṛ s telqey ; baqi segmi d-yeffeɣ udlis-nni-ines yuɣal yegget fell-as wawal d unṭag deg ijernen d wanda nniḍen, ladɣa si tamwin timasɣanin (imdeyynen) i iwalan deg-s ankaṛ n wamek i yettwassen uxlaq n ddunit d wayen yettidiren sɣur Rebbi, meḥsub werǧin i d-yelli Adem neɣ Ḥewwa am akken i t-id-nnant tektabin tuɣrisin. Ihi ur d-dduklen yid-s imassanen s tidet armi d aseggas 1870 i yernan walan tidet-is ɣer wiyaḍ deg wayen yerzan tiẓri n temhazt i d-yessumer, dɣa din tebda tdarwinẓrit tettaɣ abrid deg ubeddel n tmuɣliwin tinudranin armi d-wwḍen wallalen imaynuten di lqer wiss 20 i itebbten awal-is ccek ula ɣef ufran agaman i yellan tuɣ yezzi-yas ccekk.

Darwin a vu de son vivant la théorie de l'évolution acceptée par la communauté scientifique et le grand public, alors que sa théorie sur la sélection naturelle a dû attendre les années 1930 pour être généralement considérée comme l'explication essentielle du processus d'évolution. Au timiḍi eXXI , elle constitue en effet la base de la théorie moderne de l'évolution. Sous une forme modifiée, la découverte scientifique de Darwin reste le fondement de la biologie, car elle explique de façon logique et unifiée la diversité de la vie.

L'intérêt de Darwin pour l'histoire naturelle lui vint alors qu'il avait commencé à étudier la médecine à l'université d'Édimbourg, puis la théologie à Cambridge. Son voyage de cinq ans à bord du Beagle l'établit dans un premier temps comme un géologue dont les observations et les théories soutenaient les théories actualistes de Charles Lyell. La publication de son journal de voyage le rendit célèbre. Intrigué par la distribution géographique de la faune sauvage et des fossiles dont il avait recueilli des spécimens au cours de son voyage, il étudia la transformation des espèces et en conçut sa théorie sur la sélection naturelle en 1838. Il fut fortement influencé par les théories de Georges-Louis Leclerc de Buffon.


Sur les cinq années de l'expédition du Beagle (1831-1836), Darwin passe les deux tiers du temps à terre. Il fait un grand nombre d'observations géologiques, récolte des organismes vivants ou fossiles, et conserve avec méthode une riche collection de spécimens, bon nombre d'entre eux étant nouveaux pour la science. À plusieurs reprises durant le voyage, il envoie des spécimens à Cambridge, accompagnés de lettres sur ses découvertes. Cela va contribuer à établir sa réputation de naturaliste. Ses longues notes détaillées montrent sa capacité à théoriser et forment la base de ses travaux ultérieurs. Le journal qu’il tient alors, à l’origine destiné à sa famille, est publié sous le titre The Voyage of the Beagle (Le Voyage du Beagle). Il y récapitule ses observations, et fournit des informations sociales, politiques et anthropologiques sur un grand nombre de personnes qu’il rencontre, coloniaux comme indigènes.

Avant le départ, Robert FitzRoy, avait donné à Darwin le premier volume des Principles of Geology de Sir Charles Lyell qui explique les reliefs terrestres par l’accumulation de processus graduels sur de très longues périodes de temps. À leur première escale à l’île de Santiago au Cap-Vert, Darwin observe une bande blanche en altitude dans des falaises volcaniques, bande composée de fragments de coraux et de coquillages cuits. Cette observation, conforme au principe de Lyell sur la lente montée ou descente des reliefs, ouvre à Darwin une nouvelle perspective sur l'histoire géologique de l'île, et lui donne l'idée d'écrire un livre sur la géologie. Cette découverte sera suivie par d’autres encore plus décisives. Il observe que les plaines de Patagonie sont constituées de galets et de coquillages, comme des plages surélevées ; par ailleurs, après un tremblement de terre au Chili, il remarque des bancs de moules au-dessus du niveau des pleines mers, ce qui indique que le niveau de la terre a été récemment surélevé. En altitude, dans les Andes, il observe que des arbres fossiles se sont développés sur une plage de sable, à proximité de coquillages marins. Enfin, il émet la théorie selon laquelle les atolls coralliens se forment sur des cônes volcaniques en cours de submersion, ce qu'il confirme après que le Beagle est passé dans les îles Cocos,,.